Rapide historique

L’idée trottait dans la tête de quelques personnes depuis un bon moment déjà, mais le projet de Supermarché Coopératif de Saint Etienne est vraiment lancé en Novembre 2016 lors du Salon Tatou Juste. Deux associations, Intervals, et Zoomacom, lancent officiellement un appel à bénévoles pour créer un supermarché collaboratif à Saint-Étienne, en s’inspirant du modèle Park Slope Food Coop à Brooklyn (New York), aux États-Unis.

Les réunions de préparation avec les premiers bénévoles commencent en Décembre 2016, de manière mensuelle dans un premier temps, puis hebdomadaire avec la création de groupes de travail.

Le projet se concrétise rapidement car il y a un objectif à très court terme : dans le cadre de la Biennale du Design de Saint-Étienne (mars-avril 2017), un local est mis à disposition par la ville pour expérimenter la tenue d’un supermarché éphémère. L’association Le Supermarché Coopératif de Saint-Etienne est créée en janvier 2017 et se met immédiatement au travail pour restaurer l’intérieur du local et aménager les espaces : une partie stockage, une partie vente et une partie accueil et convivialité. Pour cela, les bénévoles ne ménagent pas leurs efforts : peinture, nettoyage, électricité, construction de rayonnage en palettes recyclées, décoration…le tout en un mois ! A l’ouverture, le collectif se structure pour tenir le magasin et accueillir les bénévoles qui affluent au 48 (400 personnes ont rejoint l’association en 15 jours). Intervals met à disposition les produits de ses producteurs associés.

Après un mois d’expérimentation, l’association Le Supermarché coopératif de Saint-Etienne décide de poursuivre le projet de Supermarché coopératif sur les base d’une gouvernance partagée, c’est à dire en se dotant d’outils et de méthodes de travail permettant l’émergence d’un collectif soudé et suffisamment armé pour bâtir une coopérative.